Maison indépendante

JE RIS…

 

 

 

| Nanou Hardenberg |

 

 

 
Une masse qui m’engloutit

 

Je ris

Et le rire se fait larmes

 

Je m’éclaire

Et c’est la nuit qui tombe et qui m’étouffe

 

Je m’ébroue

Et la glace m’enserre

 

Je me sens exister

Et tu me dis que je ne suis rien

 

Tu me fais taire si je parle

Tu fais de mes désirs des rêves d’illusion

 

Je nais

Et tu m’avortes