Maison indépendante

PETITE VIE DE CHARLES BUKOWSKI. UN POÈME BIOGRAPHIQUE.

 

 

| Antoine Brea |

 

 

 

Ils ont pleuré un peu mais ils ont fini par s’habituer

Fiodor Dostoïevski, Crime et Châtiment

 

 

Henry Charles Bukowski (Heinrich Karl Bukowski) est un auteur américain d’origine allemande, ce qu’il ne pardonne pas à ses parents

Il est l’auteur d’une centaine de romans et poèmes pornographiques, un peu à la manière de Dostoïevski

Le jeune Bukowski obscurcit son enfance, ne songeant qu’à se faire mal pour se venger

À 25 ans, il s’enivre à tout jamais et sa vie n’est plus qu’une grosse flaque d’écriture

Il a des souvenirs, mais d’un pas grand-chose

Bukowski vit d’emplois minuscules, de folie ordinaire

Début 1940, il est préposé des postes, mais les gens ne l’aiment pas beaucoup, il distribue principalement des mauvaises nouvelles

Sa santé décline à grande vitesse

Il écrit, il écrit, il écrit, joue aux courses et se désaltère

Il meurt d’une lecture

Lawrence Ferlinghetti rapporte que les femmes appréciaient infiniment Bukowski malgré sa hideur car il savait y faire

Il leur lisait les auteurs russes en inventant que c’étaient des brouillons pour un prochain roman

Il leur donnait des noms intimes inspirés de ceux des chevaux sur quoi à Hollywood Park il pariait et perdait

Il leur versait de la bière sur le pied et le suçait longuement, prétendant désinfecter une coupure

 

 

 

 

Poème extrait du recueil « Petites vies d’écrivains du XXè siècle« , publié aux Editions Louise Bottu, 2013.

 

Crédit photo : Wikimedia.